maquette


maquette

maquette [ makɛt ] n. f.
• 1752; it. macchietta, dimin. de macchia « tache », lat. macula
1Ébauche, modèle en réduction d'une sculpture.
2Esquisse d'ensemble d'un panneau décoratif.
Par ext. Original en couleurs que doit reproduire une page illustrée, une affiche.
3Modèle réduit (de décor de théâtre, d'un bâtiment, d'un ensemble architectural). La maquette d'un immeuble, d'une ville.
Par anal. Modèle à échelle réduite d'un appareil, d'un véhicule. modèle (réduit); maquettisme. Reproduction à échelle réduite ou grandeur nature, destinée aux études de prototypes. Maquette d'avion, maquette volante.
4Imprim. Projet graphique comportant la disposition du texte composé, des illustrations et des légendes, destiné à permettre le montage des pages. document, mise (en pages). Réalisation d'une maquette (MAQUETTAGE n. m. ).

maquette nom féminin (italien macchietta, ébauche, diminutif de macchia, tache, du latin macula) Représentation en trois dimensions, le plus souvent à échelle réduite, mais fidèle dans ses proportions, d'une construction, d'un appareil, d'un décor, d'un objet quelconque. Ensemble de pièces à monter pour obtenir une reproduction en modèle réduit de quelque chose, en particulier d'un avion, d'un véhicule : Monter une maquette. Projet plus ou moins poussé, destiné à définir la structure d'un organisme, d'une entreprise, etc. : Une nouvelle maquette de l'armée de terre. Esquisse d'ensemble d'un panneau décoratif. Projet plus ou moins poussé pour la conception graphique d'un imprimé. En photogravure, original en couleurs, dessiné ou peint, par opposition aux photographies en couleurs. En sculpture, modèle à échelle réduite d'une œuvre projetée. ● maquette (expressions) nom féminin (italien macchietta, ébauche, diminutif de macchia, tache, du latin macula) Maquette volante, maquette d'avion, en réduction ou en grandeur nature, destinée à éprouver en vol libre son comportement et à mesurer ses caractéristiques aérodynamiques.

maquette
n. f.
d1./d ébauche en réduction d'une oeuvre d'architecture, de sculpture, etc.
d2./d Représentation, le plus souvent à échelle réduite, d'un véhicule, d'une machine, d'une construction, d'un décor, etc.
d3./d Modèle original, simplifié ou complet, d'un ouvrage imprimé, d'une mise en page, etc. Maquette d'affiche.

⇒MAQUETTE, subst. fém.
A.BEAUX-ARTS
1. Ébauche en réduction d'une sculpture; en peinture, esquisse d'ensemble d'un panneau décoratif. Synon. étude. Colorier, dessiner, exécuter, modeler une maquette; maquette en cire, en terre glaise, en carton, en bois. Aller à l'atelier du Gros-Caillou manier la glaise et réaliser la maquette (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 198):
1. ... le Greco, alors âgé de soixante à soixante-dix ans (...) le mena dans une pièce remplie de maquettes en terre de ses sculptures, puis dans une seconde pièce où se trouvaient les esquisses de tous ses tableaux.
BARRÈS, Greco, 1911, p. 40.
P. anal., LITT. Synon. de ébauche, canevas, esquisse, projet, schéma. Le mémoire que je suis en train de préparer pour l'avoué sera la maquette d'un roman (VERLAINE, Corresp., t. 1, 1872, p. 64). Sauf pour Monte-Cristo, l'idée du roman, le plan et la rédaction du premier jet sont de Maquet. Sur la maquette Dumas travaille, brode (THIBAUDET, Hist. litt. fr., 1936, p. 244).
2. Au plur. Petits mannequins ou modelages servant à étudier les attitudes, les mouvements, les drapés dans des groupes ou ensembles. Cette méthode du Poussin de disposer l'effet de ses tableaux au moyen de petites maquettes éclairées par le jour de l'atelier (DELACROIX, Journal, 1851, p. 439). Son habileté de modeleur (...) lui permettait [à Corrège] de pétrir des maquettes en terre ou en cire pour se rendre compte des mouvements ascensionnels (GAUTIER, Guide Louvre, 1872, p. 248).
B. ARCHIT., DÉCOR.
1. Modèle réduit à trois dimensions, respectant les détails et les proportions d'un décor de théâtre, d'une construction en projet (le décor, la construction devant être réalisée suivant ces données). Maquette d'un ensemble architectural ; maquette de décor, maquette de travail. Du petit théâtre. Les acteurs semblent jouer dans la maquette du décor, le public, être assis dans la petite salle en réduction où il a choisi ses places (RENARD, Journal, 1903, p. 813).
CIN. Modèle réduit d'un décor destiné à être utilisé dans les trucages. Pour filmer à peu de frais des destructions, catastrophes, incendies, etc., on a recours à une maquette (COHEN-SÉAT, Vocab. filmologie, 1946, p. 201).
2. Esquisse dessinée de décor ou de costume. Les Delaroche dessineront la maquette de la mise en scène; ils rangeront les fauteuils, ils conseilleront des poses, ils placeront le modèle, ils dicteront les figures (GONCOURT, Journal, 1855, p. 200). Il vous faisait un costume avec trois chiffons et quatre épingles (...). Tu vois les mannequins drapés, au fond, et les maquettes sur le mur? (MARTIN DU G., Thib., Belle sais., 1923, p. 978).
C. ARTS GRAPH. Modèle original, précis ou schématique, d'un ouvrage graphique destiné à la reproduction ; modèle d'une composition et de sa mise en pages précédant l'exécution. Maquette d'une préface, d'une annonce publicitaire; maquette de couverture de livre, d'affiche, d'illustration; présenter, proposer une maquette. Sur la couverture de la revue, dont ils établirent la maquette ce jour-là (...), ils décidèrent de faire graver une mitrailleuse (NIZAN, Conspir., 1938, p. 25):
2. ... une table où étaient étalées les épreuves de la maquette du journal suivant la nouvelle formule. — Voilà comment «L'Écho» sort dans trois jours (...). Deux larges clichés éclairaient la première page; la dernière était entièrement composée de documents photographiques.
DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 153.
D. —Modèle réduit (d'un appareil, d'un véhicule); reproduction à échelle réduite ou en grandeur naturelle, destinée aux études de prototypes. Maquette d'avion. L'on soumet à l'épreuve de la soufflerie les maquettes des voitures afin de déterminer les formes aérodynamiques les plus propices (TINARD, Automob., 1951, p. 348):
3. PANISSE: Voilà la maquette. (Il va prendre un petit canot et le met sur le comptoir). Tout simple, un joli foc, et une voile latine. (Il regarde le numéro de la maquette). Numéro 24 — et ici, j'ai les mesures du bateau.
PAGNOL, Fanny, 1932, II, 2, p. 113.
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1752 «première ébauche d'une peinture ou d'une sculpture» (Trév.); 2. 1873 «modèle réduit» ici, d'un décor de théâtre (Lar. 19e). Empr. à l'ital. macchietta «esquisse» (XVIIIe s., F. M. TASSI ds BATT.), proprement «petite tache» (début XVIIe s., GALILEO GALILEI, ibid.), dér. dimin. de macchia «tache», du lat. macula (v. maille1). Fréq. abs. littér.: 87.
DÉR. Maquettiste, subst. masc. a) Spécialiste chargé de créer et d'exécuter des maquettes (en publicité, en typographie, en dessin). Maquettiste publicitaire. En appos. Dessinateur maquettiste. La jolie maquette due au chef maquettiste Pessio (La Femme au travail, déc. 1936). b) ,,Typographe chargé de la mise en pages d'après maquette`` (Mét. 1955). [], [-ke-]. 1res attest. 1936 chef maquettiste (La Femme au travail, loc. cit.), 1955 maquettiste (Mét.); de maquette, suff. -iste.
BBG. —HOPE 1971, p. 363. — UREN (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 212.

maquette [makɛt] n. f.
ÉTYM. 1752, Trévoux; ital. macchietta « petite tache », de macchia « tache », du lat. macula.
———
I
1 Arts. Ébauche, modèle en réduction (d'une sculpture). Ébauche, projet. || Maquette en cire, en terre glaise d'un monument équestre.(S'est dit aussi en peinture, au XVIIIe s.).
1 Maquette (…) signifie (…) une première ébauche faite par un peintre ou par un sculpteur, pour un ouvrage qu'il a dessein d'exécuter. C'est la première pensée (…) qui ne paraît que comme un ouvrage informe, ou un assemblage de taches, à ceux qui n'ont aucune connaissance des arts.
Dict. de Trévoux (1771), art. Maquette.
2 Peint. « Esquisse d'ensemble d'un panneau décoratif » (Réau). Étude.
Par ext. Original en couleur que doit reproduire une page illustrée, une affiche. || La maquette d'une affiche, d'une couverture de livre, d'un numéro de journal…
Par anal. ou fig. Canevas.
2 Sauf pour Monte-Cristo, l'idée du roman, le plan et la rédaction de premier jet sont de Maquet. Sur la maquette, Dumas travaille, brode, s'amuse, jette la vie.
A. Thibaudet, Hist. de la littérature franç…, p. 244.
3 (1875 in Littré, Suppl.). Cour. Modèle réduit d'un décor de théâtre, d'un bâtiment, d'un ensemble architectural.
Modèle réduit, projet ou copie (de bâtiments, de constructions, etc.). || La maquette d'un immeuble, d'un ouvrage d'art, d'un port… || Maquettes servant aux trucages cinématographiques.
Modèle à échelle réduite (d'un appareil, d'un véhicule). Modèle (réduit).
Reproduction à échelle réduite ou grandeur nature, destinée aux études de prototypes. || Maquette d'avion soumise à des essais en soufflerie. || Maquette volante. || Maquette de navire. || Maquettes d'aménagement.
4 Imprimerie, édition, presse, arts graphiques. Projet graphique comportant la disposition du texte composé (composition), des illustrations et des légendes, et destiné à permettre le montage des pages (d'un livre, d'un journal, etc.). Mise (en pages). || Réalisation d'une maquette par un maquettiste. Maquettage.Maquette de couverture.
3 La rédaction a pour tâche de fournir à l'imprimerie, en temps utile pour chaque édition, le volume de copie, de titres, d'illustrations et de légendes nécessaire à la fabrication du journal, le tout accompagné des maquettes de chaque page et des indications typographiques adéquates.
Philippe Gaillard, Technique du journalisme, p. 17-18.
Réalisation provisoire de quelques pages d'un ouvrage projeté.
Réalisation fictive (pages blanches reliées aux dimensions définitives) d'un livre en projet. || Maquette pour représentants.
———
II (Mil. XXe; du sens I, collectif, ou déverbal de maquetter). Travail qui consiste à réaliser des maquettes (I., 4.). || « (…) de la documentation. De la maquette. De l'édition. De la correction (…) » (Marie Desplechin, Sans moi, p. 87).
DÉR. Maquetter, maquettisme, maquettiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maquette — de l Opéra Garnier (Paris, France) au musée d Orsay montrant, en une coupe longitudinale, ses volumes et circulations intérieurs …   Wikipédia en Français

  • Maquette —   [ma kɛtə; italienisch französisch, eigentlich »kleiner Fleck«] die, / n, Bildhauerei: kleinformatige Skizze, Entwurf (in Wachs, Ton oder Gips) für eine Skulptur. * * * Ma|quet|te [ma kɛtə], die; , n [frz. maquette < ital. macchietta, eigtl.… …   Universal-Lexikon

  • maquette — artist s preliminary model or sketch, 1903, from Fr. maquette (18c.), from It. macchietta speck, dim. of macchia spot, from macchiare to stain, from L. maculare (see MACULATE (Cf. maculate)). From 1893 as a French word in English …   Etymology dictionary

  • Maquette — (fr., spr. Makett), Modell, erste Anlage. zu einem Werke …   Pierer's Universal-Lexikon

  • maquette — /fr. maˈkɛt/ [fr., dall it. macchietta, dim. di macchia] s. f. inv. (di scultura) modellino …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • maquette — [ma ket′] n. [Fr < It macchietta, lit., little spot, dim. of macchia < L macula, a spot] a small model of a planned sculpture, building, etc …   English World dictionary

  • Maquette — This article is about the architectural or sculptural model. For the Italian animator, please see Bruno Bozzetto. A maquette by architect Lorenzo Winslow exploring the structure of the Grand Staircase at the White House. A maquette (French word… …   Wikipedia

  • maquette — (ma kè t ) s. f. 1°   Terme de sculpture. Modèle, informe et en petit, d un ouvrage de ronde bosse. •   Une maquette du Christ enfant, de Léonard de Vinci, DIDER. Pensées sur la peint. Oeuv. t. XV, p. 228, dans POUGENS..    Espèces de mannequins… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MAQUETTE — s. f. T. de Sculpture. Modèle, informe et en petit, d un ouvrage de ronde bosse. Maquette de cire, de terre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MAQUETTE — n. f. T. d’Arts Modèle en petit d’un ouvrage d’art. Présenter la maquette d’un monument …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)